6 commentaires sur “« PK Subban sent la marde »

  1. Je l’apprends que la modération sur les blogues de Cyberpresse est faite par cette compagnie française. Sur le blogue de hockey de Mathias Brunet la question revient souvent sous cette forme, plus ou moins…: « Qui fait la cr*sse de modération? » tellement le service est pitoyable.

    Normalement vers 16 hre les mises à jour cessent pour une dizaine d’heures quand ce n’est pas plus, et les fins de semaine il n’y a pratiquement personne au poste. La modération se fait donc aux heures de Paris, et ces gens ne font pas de temps supplémentaire.

    « Quand même étrange, mais on ne verra PLUS apparaître sur La Presse.ca, comme c’était le cas à une certaine époque, un commentaire du genre « PK Subban pue ». Ou encore, « PK Subban sent la marde » »

    Je n’ai pas vu de « PK sent la marde », mais encore à l’occasion des associations de Subban et gorille, ou Subban et banane. Les gens de netino ne savent peut-être pas que Subban est un noir, mais devant le tollé que ces commentaires soulèvent à chaque fois ils devraient maintenant le savoir!

  2. @ Spritzer

    Aussi étrange que ça puisse paraître, c’est un article que j’avais lu sur ma tablette (LaPresse Plus) qui m’avait mis sur la piste de l’entreprise Netino. Je devais y faire référence dans mon billet mais ça m’est sorti de l’idée.

    « D’un côté, de nombreux médias désireux de gâter leurs lecteurs avec des forums, mais peu enclins à payer pour les surveiller. De l’autre, des internautes qui profitent de l’occasion pour brasser la cage, parfois un peu trop. Entre les deux : la firme française Netino, fondée en 2002 et qui s’occupe aujourd’hui d’une centaine de clients, la plupart en France, avec une bonne antenne québécoise comprenant Le Journal de Montréal, TVA et La Presse.

    Premier constat : il est vrai que les débats sur l’internet, particulièrement sur les sites des grands médias, ont bien changé depuis une décennie. « Au début, c’était quelque chose qui était surtout utilisé par les passionnés de l’actualité, note Jérémie Mani, PDG de Netino. »
    source: http://plus.lapresse.ca/screens/e6e21b44-c69e-4799-bbee-f30167d7408b%7C9nuXaZAT8JME.html

    = = = = =

    Ça me rappelle mes premières contributions sous le pseudo PAPITIBI chez Richard Hétu il y a 8 ans; Austerlitz apportait l’analyse économique, Ankh, son point de vue de politologue (il avait servi sous Gil Rémillard et assisté aux débuts de l’ADQ), j’apportais le point de vue du juriste (nounou 99 se faisait plus rare mais c’est un vrai prof de droit constitutionnel!). Etc… Des discussions qui permettaient à chaque contributeur d’enrichir la réflexion, au point où le Journal Le Monde recommandait le blogue de Hétu à ses propres lecteurs – ze best source d’infos sur ze politique américaine!

    Je n’ose pas rappeler ici les interventions du Nonorable, de Respectable et de ses 300 pseudos.

    = = = = =

    Le Devoir réussit à maintenir un niveau de réflexion acceptable. Michel Vastel n’y arrivait pas à l’Actualité; j’en avais d’ailleurs discuté par courriel et par téléphone avec la rédactrice en chef. Pas si mal non plus sur les blogues de Voir (Josée Legault, à l’époque) et plus tard chez Lisée et Chantal Hébert éa l’Actualité; encore faut-il y consacrer des ressources!

    Le Star a préféré abandonner mais le National Post, les médias Sun (que PostMedia a rachetés de Péladeau) et Péladeau ont fait le pari que plus nombreux seront les immondices et les propos haineux, et plus large sera lelectorat… avec effet sur les revenus publiciataires.

    Pour ma part, j’ai abandonné les tribunes de La Presse – sauf, à l’occasion, un ou deux commentaires chez Hétu. Par contre, le Hournalle, je m’en délecte… pour les études sociologiques qu’il me suggère et que je n’ai plus ni le goût ni le temps ni les ressources (des équipes d’étudiants au niveau du bacc) de mener.

    Dommage. Parce qu’il t a là de l’excellent matériel!

  3. Je pense que j’ai commencé chez Hétu vers 2006. Aujourd’hui il s’y trouve encore de bons intervenants, mais il y en avait beaucoup plus à l’époque. Il faut dire que c’était tout nouveau tout beau et qu’à la longue la plupart des blogues subissent une baisse d’achalandage. La modération n’existait pas non plus dans le temps; nos commentaires apparaissaient aussitôt envoyés.

    Pour quelqu’un qui écrit beaucoup et qui pond de longs textes recherchés, c’est inévitable que l’intérêt finisse par s’émousser. D’abord ça demande du temps, et très souvent les réactions obtenues sont décevantes.

  4. @ Spritzer 09:12

    « Pour quelqu’un qui écrit beaucoup et qui pond de longs textes recherchés…. ça demande du temps, et très souvent les réactions obtenues sont décevantes. »

    = = =

    C’était un peu pas mal mon cas. Déformation professionnelle, j’imagine: dans une argumentation qu’il soumet par écrit, un plaideur ne se contentera pas d’affirmer, il va devoir citer au texte et fournir des références précises à la transcription des témoignages et des jugements sur lesquels il fonde son argumentation.

    Ce que je considérais DÉCEVANT, c’est l’absence de réaction à mes « posts ». Ou encore, de lire des posts subséquents dont les auteurs continuaient à véhiculer les mêmes préjugés que ma « mise au point » bien documentée avait cherché à combattre.

    Ce qui risquait d’éteindre mes élans, par contre, c’était l’aveuglement des dogmatistes, comme, à titre d’exemple, cet honorable laborantin qui se prenait pour le rabbin du coin, pour qui la fin justifiait toujours les moyens: injures répétées, attaques ad hominem, interprétations dignes du cerveau d’un ver de terre, mensonges répétés et envahissement des plates-bandes.

    Quand un billet a suscité 122 commentaires, dont 27 du Seigneur du Talmud et 65 réponses à ce propagandiste, les commentateurs sérieux avaient souvent envie de décrisser. Même chose quand, en guise de réaction au lynchage d’un Noir en Alabama ou même à la publication d’une recette de tarte aux pommes sur un blogue de recettes du terroir le très respectable émule du premier publiait des allusions au Talmud sous l’un ou l’autre de ses innombrables pseudos.

    = = =

    Genie Butchard pourrait reculer au classement si elle ne parvient pas à vaincre la jeune américaine Sloane Stevens au second tour. Stevens ne sera pas une proie facile (classée 21e) mais c’est « prenable ». L’an dernier, Bouchard avait franchi ce 2e tour, si bien qu’elle a des points à « protéger ». Best of luck!

  5. PAPITIBI ,
    colle = > « Pour quelqu’un qui écrit beaucoup et qui pond de longs textes recherchés…. ça demande du temps, et très souvent les réactions obtenues sont décevantes. »

    = = =

    C’était un peu pas mal mon cas. Déformation professionnelle, j’imagine: dans une argumentation qu’il soumet par écrit, un plaideur ne se contentera pas d’affirmer, il va devoir citer au texte et fournir des références précises à la transcription des témoignages et des jugements sur lesquels il fonde son argumentation.

    Mon avocat fait de même les références , c’est moi qui lui fournit.

    Dans l’affaire du 22 février 2016 où j’ai été accusé d’avoir fait des menaces de mort , l’affaire a été abandonné. Je n’y comprends absolument rien , même mon avocat n’a rien reçu.
    Il ne comprend pas là moi le J.M.D.S..

    En 2013 , j’ai été aussi accusé au Criminel , plainte abandonné et fallait demander la permission de celui qui m’a accusé d’avoir tiré des coups de feu sur mon patio , pour savoir , il n’y en a qu’un qui savait que j’étais en probation et que le SQ savait que je n’avais pas d’armes.

    C’est clair que je veux savoir à l’endroit du 22 et j’ai déjà fat des démarches.
    Jean-Marie De Serre.

  6. @PAPITIBI ,
    suite , Monsieur Papitibi , j’ai un problème de retiens bien alors faut que j’aille…

    Celui qui m’a accusé d’avoir tiré des coups de feu en 2013 , sait que de chez moi , j’en ai le droit ? C’est un agent de la SQ qui m’en a informer quand il m’a rapporté mon pistolet effaroucheur. Il se demandait comment il se faisait que je connaissait le G-100. J’en connais beaucoup de Codes ,
    Jean-Marie De Serre.

    Par Papi: « de chez moi c’est permis« ??? Heu… « de chez vous », pas sûr… il est interdit de tirer des coups de feu à moins de telle distance d’une résidence et – peu importeoù, il est interdit de tirer en direction d’une autre personne, sauf au cas de légitime défense. Je disais ça de même, là, là…

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s