21 commentaires sur “Très chère Josée Legault, let your bottines follow your babines!

  1. J’ai lu quelques commentaires et ils me font bien rire avec leurs pseudos et leurs avatars. Une question d’habitude j’imagine, puisque je ne vais jamais sur le site du Journal. C’est instructif aussi de regarder le nombre de « j’aime » qu’attirent les commentaires. À vue d’oeil ça me semble assez partagé, les outranciers reçoivent des « j’aime » et les raisonnables tout autant, sinon plus.

    Tu dis Papi que c’est la compagnie Netino qui fait la modération. C’est la même compagnie qui s’en charge pour Cyberpresse, non? La modération m’a l’air plus stricte sur les blogues de Cyberpresse qu’au Journal. Ce seraient des directives de ces deux compagnies qui demanderaient à Netino de modérer de telle ou telle façon, selon leurs désirs, le Journal étant plus laxiste. La boite Netino ne doit pas être remplie d’incompétents, elle doit faire ce qu’on lui demande.

  2. @ Spritzer

    C’est dans La Presse + que j’avais appris que les deux publications ont le même modérateur corporatif – il y a quelques mois; ça m’avait frappé, moi qui avais commencé il y a10 ou 11 ansà rassembler des données en vue de la publication d’un ouvrage. À l’époque, j’avais indexé TOUTES les décisions du Conseil de presse et répertorié des centaines de décisions au Canada et aux USA. J’ai abandonné, le travail était colossal… mais mon intérêt ne s’est jamais démenti. Une suite logique à mon mémoire de maîtrise en droit des médias… il y a plus de 40 ans!

    J’avais vérifié à l’époque sur le site de Netino: ils ont des clients prestigieux, dont les lecteurs sont à des lieues du lectorat des Hournals à Pédalo!
    Plus tard, j’ai appris que c’est un bureau maghrébin de Netino qui modère pour Pédalo; si tel est le cas, ils ont l’arabe ou le berbère comme langue maternelle, le gaulois comme langue seconde, et la parlure québécoise leur est sûrement étrangère. La parlure et le lexique (plumé à marde, une expression inconnue à Casablanca, à Marseille ou à Lyon)

    Je soupçonne depuis toujours que le lecteur moyen du Figaro, du Monde, de l’Obs, du Devoir ou de La Presse est plus « raffiné » que le lecteur du Hournal, de même que les auditeurs de la Première Chaîne de Radio-Can et ceux de RadioX mesont pas les mêmes…

    Par contre, les anciens médias anglophones à Pédalo, c’était Sun News Network et sa grand gueule d’Ezra Levant, et les journaux Sun, aussi populistes et démagogues que les deux Hournals de Qc et de Montréal. À l’époque ou PKP en était proprio, les journaux Sun, c’était la quintessence du Québec bashing. Et le gars est devenu chef du PQ! Tabarnak!

    J’ai évoqué le trademark Québecor; la haine et l’intolérance, c’est leur fond de commerce! Et tu sais pas quoi? Le Journal de Montréal poursuit le blogue « Journal de Mourréal » et son promoteur )lire le nom à voix haute, c’est trop drôle!) Murray-Hall !!!!!!

    C’est sûr que le Hournal de Mourial va couvrir ce conflit!

  3. J’ai entendu parler du site Journal de Mourréal pour la première fois cette semaine. Et là je viens d’aller faire un tour sur le site.

    Coudonc, c’est bien fait et c’est drôle! Les textes sont bien écrits mais pour les commentaires ça dérape. Je ne pense pas qu’ils confient la modération à Netino…

  4. L’adresse courriel de Josée…. mais il suffit de cliquer sur l’icone indiquant une enveloppe juste à la droite du bouton « Twitter », sur sa page. Coudonc, on en est 2016, et Facebook et Twitter feraient disparaitre le gros bon sens face au courriel ?

  5. En matière de modération, Radio-Canada ne laisse pas sa place. Dénoncer le racisme, la xénophobie, l’argumentation fallacieuse (de certains soldats politiques) et vous êtes assuré de voir votre commentaire éliminé. Faites un minimum de sarcasme et là encore, message éliminé même s’il dénonce une injustice (j’écrivais dernièrement que les transgenres étaient probablement des bombes sanguines pour la société canadienne du sang, suite à la décision de la société canadienne du sang de les écarter pour 1 an du don de sang). Message effacé, aucun jugement critique.
    Je me suis même déjà vu censuré parce que je ne soutenais pas le point de vue d’une décision politique. J’ai donc finit par écrire le contraire de ce que je pensais, j’appuyais cette décision, dans des termes les plus neutres possibles et même ce commentaire a été censuré, comme si mon compte avait été mis sur une black-list. J’ai déjà noté énormément de problème avec la liberté d’expression. Quand on ne rentre pas dans « le moule », ça ne passe pas. Auger a même cru bon de faire une émission sur cette modération dans les forums de Radio-Canedas. Et comme de fait, rien n’en est sorti, puisqu’évidemment, la modération à Radio-Canada serait parfaite.
    Pire quand on porte plainte à l’ombudsman, il nous réfère au chef de l’information, qui lui-même a un regard biaisé quand un commentaire critique la partialité des journalistes.

  6. Bonjour David,

    Au sujet de Radio-Canne, je partage votre opinion… en bonne partie, du moins; il y a des années que j’ai cessé d’y commenter, après être passé par le bureau de l’ombudsman.

    Pour ce qui est de Josée Legault… je vais vérifier de nouveau; j’ai beau disposer d’un laptop ultra-rapide, je l’ai loadé et il m’arrive d’ouvrir en même temps plus de 40 fenêtres sur le même fureteur, surtout quand je rassemble du matériel pour préparer un billet. Bref, parfois, ça gèle et c’est peut-être ce qui était arrivé quand j’ai essayé d’ouvrir l’icône ENVELOPPE.

    J’utilise d’ailleurs l’icône ENVELOPPE sur l’appli LaPresse+ de ma tablette… généralement pour signaler une erreur. Ma tablette est moins sollicitée et elle trouve quand même le moyen de freezer.

    Merci quand même, je vais suivre votre conseil!

  7. @PAPITIBI ,

    on cause de plaintes là.
    J’ai dféjà porté plainte à l’endroit de la DG de Tingwik en 2013 pour son abus de pouvoir.
    À Tingwick , il y a 3 Citoyens que l’on soupçonne d’avoir porté plainte à la Cour Municipale en 2016 .
    J’espère que c’est moi.

    C’est décousu encore , mais le propriétaire d’un de mes bureaux , se porte bien même avec 5 pontage. Les cicatrices vont être bientôt du passé………

    Papi , je ne redis pas beaucoup , je ne sais rien du sport , mais au Village ………..
    Jean-Marie de Serre.

  8. @David Chrétien et Papitibi

    « L’adresse courriel de Josée…. mais il suffit de cliquer sur l’icone indiquant une enveloppe juste à la droite du bouton « Twitter », sur sa page. Coudonc, on en est 2016, et Facebook et Twitter feraient disparaitre le gros bon sens face au courriel ? »

    L’icone « enveloppe » est pour partager l’article par courriel, par pour rejoindre Josée Legault. C’est bien de valeur mais sur son blogue il n’y a pas de lien pour la contacter directement.

  9. Elle est vraiment bizzard la modération, j’essai de publier des commentaires articulé qui explique plusieurs subtilité, mais la plus part ne passe pas, par contre les grossièreté haineuse passe sans problème. Il y a un réel problème avec la modération.

  10. @ Alain Chicoine 09h29

    J’en ai moi-même fait l’expérience à plusieurs reprises; pire, le problème devenait plus aigu dès que je répondais à un commentaire haineux – c’est mon commentaire à moi qui ne passait pas!

    C’est ce qui me fait dire que la direction des hournals-à-Pédalo est en service commandé: semer ;a haine à tout prix, comme ça avait été le cas dans ses hournals anglophones de la chaîne Sun avec notamment Ezra Levant. Si c’est ce genre d’empreinte que veut laisser PKP dans le paysage médiatique, alors qu’aurait été le Québec dirigé par Pédalo?

    Je l’ai toujours dit, et je le répète: si PKP n’est pas le trou de cul qu’il me donne l’impression d’être, alors il va devoir réagir au plus crisse pour effacer cette image de haine. Surtout que cette image que ses Hournals véhiculent alors qu’il en est l’actionnaire de contrôle, elle risque de déteindre sur le PQ. Par association.

    En d’autres mots, si PKP est synonyme de Hournals à Pédalo, et si les hournals sont synonymes de haine, alors PKP devient un fomentateur de haine. Or – et c’est là le problème, l’image de PKP reste collée à celle du PQ, dont il serait encore le chef si Julie et lui étaient encore en couple.

    Est-ce que le PQ va remonter assez pour être capable de prendre le pouvoir… un jour? À tort ou à raison, moi je fais l’équation que l’image de marde des Hournals va tirer le PQ vers le bas, tant que la direction des Hournals n’aura pas quitté cette tendance populiste qui consiste à transformer les minorités (les Juifs, les fifs, les trans, les musulmans, les autochtones…) en punching bags vers lesquels la majorité peut déverser sa haine.

    Je suis indépendantiste et je vais le demeurer. Mais entre un Canada tolérant et un Québec assoiffé de haine et d’intolérance, mon choix est fait: plus jamais je ne vais voter pour le PQ. Québec Solidaire all the way!

  11. @papi

    Pour ce qui est du PQ, je ne m’en fait pas trop, les frasques de couillard et ces liber-ariens débiles prennent tout l’espace médiatique. Il va enterrer la période pkp du PQ sous une lourde couche de faux-pas, déclaration à l’emporte pièce. Honnêtement, j’ai rarement vu un politicien parler autant et faire si peu.

  12. @Papitibi

    « Je suis indépendantiste et je vais le demeurer. Mais entre un Canada tolérant et un Québec assoiffé de haine et d’intolérance, mon choix est fait: plus jamais je ne vais voter pour le PQ. Québec Solidaire all the way! »

    L’idéal serait que les partis indépendantistes se regroupent, mais ils semblent incapables de le faire. Dans ces conditions, le problème de délaisser le PQ pour QS, aussi louable que ce soit, c’est qu’on laisse les Libéraux les deux mains dans la jar à biscuits pour de longues périodes. Et ça c’est calamiteux pour le Québec.

    Je ne vois pas le PQ comme étant un vecteur de haine et d’intolérance, c’est poussé trop loin. Le JdeM n’est quand même pas le programme du PQ. Et ce qu’on reproche au Journal dans ton billet Papi, ce n’est pas le contenu comme tel du Journal mais plutôt les commentaires d’un paquet de Joe Bleau que personne ne lit, ou presque.

  13. @ Spritzer 22:02

    Je ne vois pas le PQ comme étant un vecteur de haine et d’intolérance, c’est poussé trop loin. Le JdeM n’est quand même pas le programme du PQ

    Bien sûr, les Hournals Pédalo ne sont pas l’organe officiel du PQ, comme autrefois le Montréal-Matin fut le porte-voix de Duplessis. Ça ne se compare pas.

    Mais en politique, tout est affaire de perception. Et au Qc, il suffit aux Libéraux d’aller chercher 20% du vote francophone pour se mintenir au pouvoir ad infinitum… tant que l’Opposition est divisée; or le PQ ne peut PAS séduire en même temps QS à sa gauche et la CAQ nationaliste (duplessiste?_à sa droite. alors le vote va demeurer divisé!

    Les équations haine = journals et journals = PKP = PQ, moi, je ne la fais pas, mais la clientèle que le PQ doit apprendre à séduire, elle, elle la fait. La Charte des valeurs qu’a piloté Drainville n’était pas xénophobe – en soi, mais elle a réveillé les sentiments xéno de bon nombre de péquistes et poussé encore davantage les Québécois francophones d’origine maghrébine dans les bras des Libéraux. PERCEPTION is the name of the game.

    Cette équation, les lecteurs d’origine autochtone, juive ou arabo-musulmane la feront tout naturellement en lisant les commentaires dans les Hournals Pédalo.

    Bien sûr, les commentaires des tarlas xénophobes, ce n’est pas comme un éditorial de Pratte ou de Alain Dubuc (autrefois) dans La Presse. Anyway, il n’y a pas de ligne éditoriale dans les publications Pédalo, où feu Jacques Samson d’un bord, Facal et Bock-Côté de l’autre, pouvaient diverger… quoique tous les trois sont/étaient plutôt à droite sur le plan économique. Contrairement à Léo-Paul Etchétéra Lauzon et à Josée Legaukt, par exemple…

    Mais, justement, à défaut d’y être modérés, les commentaires des lecteurs xénos ne risquent-ils pas de trnir lieu de ligne éditoriale. Ajoutons à cela l’ultra-populiste et ultra-réducteur simpliste Richard Martineau, qchie jour après jour sa marde islamophobe et qui alimente cette haine, et la boucle est bouclée.
    PERCEPTION is the name of the game.

    = = =

    c’est qu’on laisse les Libéraux les deux mains dans la jar à biscuits pour de longues périodes. Et ça c’est calamiteux pour le Québec.

    Parizeau – malgré son discours de défaite référendaire, n’avait rien d’un péquiste xéno qui oppose les NOUS aux VOUS. René Lévesque non plus, bien sûr. Au contraire, ils demeureront deux modèles d’intégration auxquels le PQ a cessé de s’identifier.

    Et quand le PQ a échappé ce ballon de la dignité que l’on doit reconnaître à l’autre, qui vient d’ailleurs, c’est Françoise David qui l’a récupéré.

    Le PQ plafonne dans les intentions de vote. et les « autres » le boudent; QS récupère les orphelins du PQ progressiste et ouvert des années Lévesque et Parizeau. Dans 10 ans, lequel, du PQ ou de QS, sera devenue l’alternative progressiste, indépendantiste et inclusive au Parti Charest-Couillard?

    Ça, c’est le pari que moi je fais en 2016 et depuis quelques années. Parce que, vois-tu, c’est pas moi qui me suis éloigné du PQ; c’est le PQ qui s’est éloigné du démocrate progressiste, inclusif et indépendantiste que je suis. Et je ne me reconnais plus en lui.

    De toutes manières, un parti qui s’est aliéné les Québécois-pas-de-souche ne pourra jamais faire l’indépendance, puisqu’il est condamné à se marginaliser dans l’Opposition.

    Quand Lisée qualifiait PKP de bombe à retardement, on a tous pensé qu’il faisait allusion au contrôle qu’il exerce sur Québecor et les arguments qu’en pourrait tirer les Libéraux pour détruire sa crédibilité. Or Lisée, c’est non seulement le singe le plus brillant de la tribu, c’est aussi un bonhomme formé aux médias, et un fin stratège politique; je commence à me demander jusqu’à quelle profondeur il avait poussé son analyse.

    Avait-il perçu cette équation à laquelle je réfère sans moi-même y adhérer mais dont je perçois les odeurs…

    Combien de candidats à la chefferie du PQ vont oser parler à PKP de la perception négative qu’a de son journal un électorat que ses médias semblent s’être donné pour mission de marginaliser?

    Là dessus, je te réfère au dernier commentaire d’Alain Chicoine: la modération finit par ressembler à une ligne éditoriale et, qu’on le veuille ou non. le PQ va demeurer associé à PKP encore longtemps dans l’esprit de ceux que la « position éditoriale » xénophobe de ses médias a pu offusquer.

  14. En parlant de Martineau et d’un autre chroniqueur dont le nom m’échappe, les deux écrivent aujourd’hui que l’unique raison de la présence et des actions des islamistes est leur haine de nos valeurs et de notre façon de vivre. Pas un mot sur les guerres au Moyen-Orient et les pays détruits et les vies brisées.

    Je serais pour l’Interdiction de tout financement par l’Arabie Saoudite de mosquées au Canada qui est suivi ensuite par l’introduction de l’intolérance wahhabite. Mais on ne peut pas non plus mettre de côté les guerres dans la région pour expliquer la radicalisation.

    Ceci dit, c’est sans doute vrai que l’équation Hournal – PKP – PQ n’aide pas auprès des communautés ethniques, mais un élément qui est peut-être encore plus rébarbatif pour eux est tout bonnement le projet national. J’ai déjà lu quelque part que les stratèges péquistes estimaient que le parti perdait l’équivalent d’un comté par année avec l’immigration. Ces gens qui arrivent souvent de pays brisés sont bougrement difficile à convaincre de voter oui à un projet de sécession, même avec les meilleures intentions du monde.

    Le prochain chef du parti va avoir un gros travail à faire, et comme ce sont des gens qui me donnent l’impression de vouloir miser sur l’image, à la Trudeau, l’avenir s’annonce rose pour les Libéraux.

  15. @spritzer,
    Pour Cloutier le jeune vieux politicien (« papi à l’aire d’un ado comparé à lui ;) ») je suis d’accord.
    Par contre Lisée est le pire cauchemare de couillard. Le bonhomme est intelligent, a une grande expérience politique et il a une meilleur maîtrise des médias que Trudeau. Sa campagne à la chefferie est commencée et déjà il a réussi à imposer le rythme de la campagne. Pour l’instant Lisée est en arrière de Cloutier, mais si Cloutier ne reprend pas le dessus et impose son agenda de campagne, il va perdre la première place avant la fin de l’été.

  16. @Alain Chicoine

    Je suis d’accord sur la valeur de Lisée et ce serait mon choix, mais Papitibi m’a déjà dit qu’il n’avait aucune chance de l’emporter parce qu’il n’a pas de base dans le parti et d’après ce que je vois, je dois reconnaitre qu’il a raison. Péladeau est arrivé comme un cheveu sur la soupe et ça ne l’a pas empêché d’être élu chef du parti, mais c’est une autre histoire…

    Quand Lisée a annoncé sa candidature il était seul si ma mémoire est fidèle, contrairement aux autres candidats qui étaient entourés d’une demi-douzaine de députés. C’était une image qui en disait long.

    Donc, celui qui est probablement le meilleur candidat devrait faire patate. Une autre particularité du PQ…

    p.s. Je suis peut-être dans le champs sur la raison pourquoi Lisée ne gagnera pas, faudrait que Papi nous explique, encore une fois.😉

  17. @ Spritzer 16:37 et Alain C 19:49

    Lisée, c’est un gars de one-man show et c’est probablement pourquoi il n’a pas reçu d’appuis en 2016 et – de mémoire, en 2015. Il a par contre la capacité de n’avoir besoin ni de ministres ni de sous-ministres, puisqu’il projette l’image du gars qui pourra tout faire tour seul.

    Il est perçu comme arrogant et hautain; Ygreck et Chapleau le représentent invariablement vêtu d’une toge romaine et le nez en l’air… Il a probablement un Q.I. qui le place dans une classe à part… ce qui peut suffire à épurer ses appuis et son entourage partisan. Traduction: on le craint.

    Philippe Couillard est un cérébral; Charest était un homme de terrain. Perso, j’aurais préféré Moreau à la tête du PLQ, mais de Couillard, je m’attendais à bôôôôôôcoup plus! Je m’attendais à ce qu’un bonhomme qui transpire la culture et l’érudition fasse un PM plus « intelligent », plus « montrable ».

    Ça explique en partie pourquoi j’ai tendance à me méfier de Lisée et j’imagine que je suis pas seul, parmi les souverainistes, à raisonner de la sorte même si chez certains, c’est peut-être subliminal.

    Le Canada a déjà eu un PM très au dessus de la moyenne en matière de capacités intellectuelles. Monsieur Fuddle Duddle, père de Junior. Le PLQ a eu pour chef Claude Ryan; ces vieux exemples, je les ai dans le subconscient et ça nourrit ma méfiance et ma « reluctance » à l’égard de Jean-François, Sieur de Lisée.

    On les flatte. On les admire. Mais on ne colle pas à eux.

  18. Excellent!

    Pour les idées on ne peut pas lui reprocher grand chose, mais pour faire de la politique, eh… il faut être un politicien. Et Lisée a l’air parfaitement à l’aise dans sa tour d’ivoire. Il reste un bon actif pour le parti cependant.

    Pour Couillard, s’il suffisait d’avoir de la culture, de l’érudition et de posséder un doctorat pour être un grand homme d’état, ce serait trop facile, nos problèmes de gouvernance pourraient réglés en un tournemain. Je reconnais les mérites de son éducation mais ce n’était pas une garantie de succès. Même pour l’image qu’il projette il est décevant comme tu le mentionnes; il semble souvent mal à l’aise, indécis, il n’a pas souvent le ton juste, on dirait qu’il n’est pas à sa place. Pour l’image Barrette est mieux.

  19. @ Spritzer 19h31

    La politique politicienne, c’est pas nécessairement fait pour les grands stratèges et penseurs; ça n’a pas réussi à Claude Ryan. Ça a réussi à Sénior Trudeau, l’un des grands constitutionnalistes du 20e siècle au Canada. La politique politicienne lui allait pourtant comme un gant, pcq le bonhomme avait développé des réflexes de politicien, dont celui de séduire!

    Cette qualité là, Lisée ne l’a pas. Il aura toujours l’air et les attitudes d’un patricien. Ferait-il un bon chef? Je suis loin d’en être sûr. PKP n’avait aucun charisme. Ryan n’en avait aucun. Lisée n’en a pas davantage. Mais Sénior Trudeau en avait à revendre; son intellect l’a bien servi mais pas le Québec. Et le Canada? Pas sûr…

    Parmi les 5 candidats au PQ, je n’en vois aucun qui rassemble charisme, image de renouveau, leadership, sens de la politique politicienne… Dommage.

  20. @papi

    Pour l’érudition de Couillard, on repassera, oui, il est bardé de diplômes et a plus de connaissance générales que la moyenne. Mais en dehors de son domaine et de son milieu de vie, c’est l’ignorance la plus totale. L’épisode d’Arthur Porter est assez parlant des limites de l’homme, dans cette histoire, il a totalement omis de vérifier les antécédents. S’il avait fait, il ne l’aurait jamais embauché à cause de ses précédents au centre médical de Détroit. Mais au yeux de Couillard, il était membre du jet set et avait gagné de gros salaire se qui était suffisant au yeux de Couillard. Cet épisode démontre que Couillard et ceux qui le fréquentent manquent d’un élément important: Le jugement.

    De plus, le bonhomme à démontré plusieurs aspects d’une personnalité sociopathe.

    Tu veux évaluer un hommes, regarde ses choix dans ses activité professionnelles et surtout comment il se comporte avec ceux de rang social inférieur. L’érudition passe en dernier plan.

    Maintenant qu’il est premier ministre on le voit sous son vrai jour: Un être calculateur et cruel qui n’a qu’un seul intérêt: lui-même et ceux de sa classe sociale.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s