mes entêtes / 2 – 2012

L’ami Darwin a su trouver sur Facebook la reproduction d’un timbre gravé à la mode des années ’40 ou ’50. Je l’en remercie!

Mais si la couleur « sépia » faisait honneur à la fourrure du pauvre castor perdu au milieu d’une forêt de structures « man made« , elle ne convenait pas à mon projet; une simple correction chromatique m’aura permis de traduire l’image en « bleu conservateur ». Par la suite, j’ai fait une capture d’écran aux dimensions voulues et créé un fond entièrement noir. Cet entête a paru le 11 février 2012; il remplaçait alors Moustache, qui va se reposer un peu!

Depuis l’image ainsi obtenue, j’ai appliqué un effet « multiplication » à l’aide du logiciel Corel Photo Impact, avant d’ajouter un « stop » en surimpression; suffit de trouver une image aux contours et au fond transparent!

Et pour les nostalgiques de Monsieur Doublevé, une photo inédite, prise alors qu’il visitait son superbe ranch de Fort McMurray, Alberta.

Même procédé…

Et une petite fantaisie pour la St-Valentin: bien sûr, il y a la présence de ce dard, dont mon avocat me recommande de ne jamais révéler les motifs. Même sous la torture…

Publicités

2 commentaires sur “mes entêtes / 2 – 2012

  1. @Darwin

    C’est probablement – en bonne partie du moins – parce que j’ai le temps de mettre des logiciels à l’essai et d’en apprendre les secrets.
    Faut dire aussi que j’ai un certain fonds de photographe amateur « avancé »; au départ, j’avais suivi des cours de cinéma au collège, avant de suivre des cours de photographie et de chambre noire auprès d’un professionnel. Par la suite, et pendant des années je développais et traitais moi-même mes photos.

    Évidemment, rien à voir avec les logiciels que j’utilise aujourd’hui mais mon intérêt pour le traitement photo numérique n’aurait sans doute pas été le même si je n’avais pas d’abord tâté de la chambre noire et expérimenté quelques tours de magie. Mais ça coûtait une fortune, tous ces papiers photo, ces acides, ces révélateurs, ces stabilisateurs d’image… et l’équipement. Quand j’ai aménagé mon sous-sol, il y avait une pièce dédiée: lavabo, double système d’éclairage (régulier et « photo processing proof »)… mais j’ai remisé tout ça pour m’occuper (un peu!) des enfants…

    Mais j’ai eu de nouveau la piqûre à l’achat de ma première caméra numérique.

    = = =

    L’un de mes fils partage cette passion; en plus de collectionner les caméras (il possède même une grosse Hasselblad), il s’amuse à faire du montage vidéo. Je sais d’où lui tient ça… mais je n’ai jamais vraiment compris d’où me venait cette passion; dans la famille, il y a des scribouilleurs (dont l’un apparaît dans tous les dictionnaires) mais des « zartiss », là, pas vraiment. Pas plus que des « zartiss » de la parole, je dois dire!

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s