billets en gestation

  • L’affaire Lola c. Éric.

Jugement ne sera pas rendu avant plusieurs mois mais il convient d’ajouter à la réflexion sur les droits des conjoints non mariés, maintenant que les parties, DONT LE PROCUREUR-GÉNÉRAL DU QUÉBEC, ont présenter leurs arguments devant la Cour suprème, ce 18 janvier 2012.

Infantilisation de la femme? C’est à voir…

  • L’État-nombril: non, ça n’est ni le Canada, ni le Lesotho!
  • Des bêtisiers thématiques, et un autre sur l’inénarrable Jackwood

 

Quant au reste, ça dépendra de l’actualité… ou de mes lectures.

17 commentaires sur “billets en gestation

  1. Un nouveau troll à la Presse, M. Wong, restaurateur. C’est clair que c’est Picotte.

  2. Bonjour Papi. J’ai pensé que ceci vous intéresserait, si vous ne le savez déjà. Je le mets ici, ne trouvant pas comment vous contacter via courriel pour vous en suggérer le thème:

    First the withdrawal from the UNFCCC, then the cutting of the NRTEE, now the Desertification Convention… This is truly outrageous coming from country like Canada!

    http://www.theglobeandmail.com/news/politics/canada-first-country-to-pull-out-of-un-drought-convention/article10475872/?service=mobile

    Outrageous indeed. Après avoir été le premier et seul pays à se retirer de l’Accord de Kyoto, le Canada sous Harper deviendra le seul pays membre de l’ONU à se retirer des travaux sur la désertification. Non seulement nuit-il à l’environnement, donc à l’humain, mais l’aveuglement volontaire des conservateurs met de plus en plus le Canada à l’écart de la communauté internationale. Amitiés. R.D.

  3. Papy, je me demande comment vous jugez le travail du juge, en particulier hier, au procès du jeune trou du cul Laurent Raymond.

    Moi, il me lève le coeur…

  4. @ Christian 15:10

    Il y a trop de choses dont je ne suis pas certain pour porter un jugement sur la jugeotte du juge.
    Je suis porté à dire que quelqu’un a oublié de communiquer avec un autre quelqu’un des choses qu’il aurait dû lui dire.
    D’où malentendu possible.

    Il y a aussi des choses que je sais parce que ça relève du job que j’ai occupé autrefois. J’étais pas criminaliste mais j’ai eu des collègues de bureau qui l’étaient et forcément les choses qu’ils savaient ont un peu déteint sur moi.

    Entre autres, je sais que si les avocats s’entendent souvent pour faire une suggestion commune au juge quant à la « sentence », le juge n’est pas obligé de l’accepter. Et il a le droit de réfléchir. le temps nécessaire. Cette réflexion implique sans doute qu’il fasse un peu de lecture pour vérifier si la suggestion des avocats est raisonnable eu égard à la jurisprudence et à la tendance – si tendence à la hausse il y a, par exemple.

    L’avocat de Raymond savait cela et il a peut-être pu vérifier avec le juge – en présence de la Couronne – si, tant qu’à devoir réfléchir il n’accepterait pas de réfléchir jusqu’au début jui au lieu de la prochaine date disponible (fin avril).

    Si tel est le cas, et si l’avocat savait que le juge ne rendait pas sa sentence immédiatement, il a dit à son client d’aller à ses cours. Le seul problème, c’est que quelqu’un aurait dû le dire aux victimes pour qu’elles sachent qu’elles n’ont pas besoin d’aller à la Cour.

    J’ai du mal à voir ça autrement, du moins pour l’instant.

    Cela dit, oui, le juge aurait pu s’abstenir de reporter ça aussi loin qu’en juin. Mais c’est pas un péché mortel de l’avoir fait. Autre chose: si le jeune accusé s’en va en dedans pour 3 ans (ou 2, ou 5, whatever), un jour il va sortir et tant qu’à sortir, vaudrait mieux qu’il soit bien outillé dans la vie. Terminer ses études – c’est pas une mauvaise affaire. Si on l’envoie en dedans une semaine ou un mois avant ses examens, il perd son année, non? Question: est-ce que la société a kek chose à gagner à l’empêcher de terminer son année et d’avoir son diplôme (est-ce le cas? Je sais pas)? Si l’accusé peut pas terminer, la dernière année qu’il vient de passer devient une année perdue et ça, ça pourrait même nuire à sa réhabilitation éventuelle.

  5. @Christian Langlois
    Je ne connais pas cette histoire, alors je parle à travers du chapeau.

    Mais dans la vrai vie, la réhabilitation et ‘utilité sociale’ d’un ex-condamné (quand c’est possible et bon!) devrait compter pas mal. Le modèle punitif ne marche pas.

  6. Gros HS mais c’est trop drôle:
    http://www.antagoniste.net/2013/04/25/les-complots-et-le-npd/#comments

    Jean-Luc Proulx dit :
    26 avril 2013 à 1 h 48 min

    @ David.

    «Chaque fois que Labeaume parle des syndicat, j’éprouve de la sympathie pour les syndicats… Labeaume est en guerre contre les syndicats uniquement parce qu’il veut récupérer de l’Argent qu’il pourra dépenser dans ses projets indéfendables (style un tramway).»

    Pourquoi quand c’est toi qui dit cette brutale vérité n’importe où ça passe et quand c’est moi qui la dit ailleurs, notamment sur le blogue de Ygreck, je me fais crisser des roches par des adeptes de la radio-poubelle (qui se disent de droite) en plus de me faire effacer mes commentaires et mes suivants étant soumis à un nombre restreint de caractères inadmissible pour tout démocrate qui se respecte, surtout pour un intellectuel de ma trempe???
    ——————————————————————————

    Le gros wrapper d’épicerie qui se prend pour un intello !?!?!

  7. « Surtout pour un intellectuel de ma trempe » – Han-Luc (cité par Christian L)

    Han-Luc a toujours eu une très haute opinion de lui-même. À 19-20 ans, il estimait sa maturité politique à son summum… Qu’il se prenne aujourd’hui pour un intellectuel accompli, ça n’est donc guère très surprenant.

    Qu’il le soit vraiment, ça, c’est autre chose!

  8. « Un nouveau troll à la Presse, M. Wong, restaurateur. C’est clair que c’est Picotte. » À force de vouloir se répandre par de multiples pseudos, le susnommé Simon nous rappelle trop à quel point son nom de famille est également une maladie contagieuse bien connu, qui semble affecter son propre cerveau quand on lit ses délires idéologiques.

    N’empêche que si ce pseudo fait référence à Bill Wong, le restaurateur de buffet chinois, ca fait bas-de-gamme pas à peu près.

    par Papi: Elvis Wong?

  9. Papi, trois pistes pour des billets à venir, remarques, etc…

    1. Cet espèce de congrès en fin de semaine sur le ‘droit des victimes’ et des réformes proposées au criminel… Commentaires?
    (un truc qui me semble plus en fait de relever d’une vision de droite de vengeance-froide justice, sorte de Légalisme populiste… Inquiétant)

    2. Avez-vous vu le truc aujourd’hui des changement-réformes au droit/justice, code de procédures civil(es)? remarques, analyses?

    3. Légalement, la Cyber-initimidation, le bullying sur le web, que ce soit par exemple la jeune fille qui a été violée et qui s’est suicidée ou des sites ‘douteux’ de ‘trolls’ qui se proposent en sorte de pseudo justiciers du web… Y’a des lois à faire, à appliquer, des crimes ?
    Est-ce que le bullying, la diffamation sur le net peut être poursuivi?

  10. @ geek
    « Est-ce que le bullying, la diffamation sur le net peut être poursuivi? »

    OUI.

    Pour ce qui est du droit des victimes, le colloque du dernier week-end mélange habilement le droit à l’indemnisation en $$$ et le pseudo droit des victimes de se venger de l’agresseur.

    Quand la vengeance se mêle à la Justice, il n’y a plus de justice. Period. Que les victimes soient tenues au courant du processus judiciaire auquel a été soumis l’accusé, ça me va. Que la victime ne soit pas obligée de s’asseoir en face de l’accusé ou de la famille de l’accusé, ça me va. Que la victime ait son mot à dire dans l’imposition de la sentence, ça, tabarnak, c’est pas de ses crisses d’affaires. Un procès criminel, c’est L’ÉTAT contre l’Accusé. Pas la victime contre l’accusé.

    Par contre, l’État pourrait peut-être aider les victimes à poursuivre les accusés au civil – incluant le partage de renseignements sur le « crime » et sur l’accusé. Un exemple possible d’assistance à la victime: faciliter la saisie entre les mains de l’État des retours d’impôts, ce serait déjà pas mal. Pour l’instant, l’État se retranche trop facilement derrière l’obligation de confidentialité et n’est d’aucun secours à la victime qui essaie de se faire indemniser par les coupables.

    Reste l’indemnisation de la victime par l’État. L’état pourrait sans doute se montrer plus généreux mais n’oublions pas que, à lui seul, le Québec consacre plus d’argent à l’indemnisation des victimes que les 3 territoires et les 9 autres provinces réunies!

    Ça, Boivenu, Claude Poirier, Surprenant, Me Marc Bellemare et Nathalie Simard n’en ont pas beaucoup parlé ce week-end!

  11. Ce que Bellemare, Poirier, Boisvenu, Surprenant et compagnie désirent aussi est une redéfinition du concept de victime au sens de la loi!!! Actuellement, Isabelle Gaston n’est pas considérée comme une victime, ni le père de famille (je ne me rappelle plus de son nom) qui a ramassé ses enfants morts dans le bain et qui avaient été tués par leur mère!!! Mais bon, tu as toujours chié sur les pères et les mères de famille qui réclament la justice parce que pour toi, il n’y a pas de problème, la loi ne contient aucun trou et Bellemare perd son temps à vouloir apporter des changements «non-nécessaires» selon toi à ta loi-chérie!!!

    En passant, Marc Bellemare a l’oreille attentive de Bertrand Saint-Arnaud pour une réforme «inutile» selon toi!!!

  12. @ Proulx

    Tu perds ton temps à écrire des commentaires que je refuse de publier.

    Et non, c’est pas de la censure. Tes inepties, j’en ai publié des centaines.
    Sauf que tu as récemment porté atteinte à la mémoire de mon père en me traitant – moi – d’épais, pour avoir lu à 12 ou 13 ans ces exemplaires de Cité Libre que mon père achetait pour ensuite les laisser trainer à la maison. C’est mon père qui était abonné; c’est donc lui que tu as insulté et ça, mon gros crisse de trou de cul mal torché, c’était dépasser les bornes.

    = = =

    Cela dit, ma belle grosse fiente, j’ai déjà écrit qu’on ne t’a jamais appris à lire et je n’ai pas changé d’idée: où as-tu pigé, gros puant, que je considère la réforme proposée par Marc Bellemare comme inutile? Où as-tu pigé que j’aurais affirmé, moi, que « la loi ne contient aucun trou » et que « Bellemare perd son temps à vouloir apporter des changements «non-nécessaires» selon [moi] à [ma] loi-chérie!!! »

    Tu peux bin chier (après tout, chier, c’est dans la nature des trous de cul) sur la mémoire de mon paternel! Crisse, t’auras 25 ans dans 30 jours et ton père à toi n’a même pas été foutu de te montrer à lire! Pas fort, le bonhomme, finalement!!!

    J’ai toujours appuyé les efforts de Marc Bellemare pour faire amender la Loi sur l’assurance-auto en raison des trous qu’elle comporte. Entres autres, ici: https://papitibi.wordpress.com/2010/08/25/en-marge-de-la-commission-bastarache/#comment-121

    Quand j’te lis, tu me donnes l’impression d’être rond comme un oeuf, tellement ton interprétation de mes propos est nulle. Va cuver ton six-pack ailleurs!!!

    Et pour ton information, oui, je suis d’accord pour élargir la notion de victime. Même que j’en avais déjà fait une proposition formelle au sein de mon ordre professionnel… bien avant tes premiers vagissements.

    Voilà. Maintenant tu sais pourquoi ton 13h49 et tes commentaires précédents n’ont jamais ni ne seront pas publiés.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s