4 commentaires sur “Heenan Blaikie: le naufrage

  1. Et un cabinet d’avocrasses corpo-fasciste de moins, un!!!

    Par PAPI:

    Crisse que tu peux être épais! Ta haine de cette race de monde t’aveugle au point où tu en perds toute capacité de discernement.
    Les 500 avocats du bureau ne vont pas cesser de « sévir » au sens où toi tu l’entends; au contraire, ils vont tous être repêchés par des cabinets concurrents dont la plupart sont dirigés depuis Toronto.

    Ce cabinet était intègre dans ses méthodes de fonctionnement et sa gestion – en tout cas, plus intègre que la moyenne; ce qui revient à dire que sa disparition constitue une perte, aussi bien pour le droit que pour le Québec.

    Oh, bien sûr, Roy Heenan était dans mon temps un praticien redoutable en droit ouvrier patronal, et il a formé toute une équipe. Cette équipe va se disperser, et rien de garantit que le nouvel employeur de ces jeunes sur-doués du droit va se montrer aussi « straight ».

    Heenan Blaikie disparaît; Jean Chrétien va se trouver un job, t’en fais pas pour lui. Même chose pour Bastarache et Pierre-Marc Johnson, que les concurrents vont s’arracher. Alors, au risque de te faire chier, je t’annonce e grande primeur qu’ils vont facturer encore plus cher les services qu’ils vont continuer à rendre à des cabinets corpo-fascistes, comme tu dis.

    C’est à ça que tu applaudis, crisse de nouille?

  2. Pour compléter le commentaire que j’avais intégré à celui de JLP, un extrait du site droit.Inc (auquel je suis abonné):

    D’après Roy Heenan, la dissolution du cabinet créé en 1973 et dont il fut l’un des fondateurs, est la résultante de rivalités et de conflits inter-bureaux, notamment entre Toronto et Montréal, rapporte The Gazette.

    http://www.montrealgazette.com/business/Heenan+Blaikie+began+with+handshake+ended+squabble+partner/9477014/story.html?

    http://www.droit-inc.com/article11979-Pourquoi-Heenan-a-coule?

    Le bureau Heenan Blaikie est né à Montréal en 73. Mais un cabinet désireux de séduire la clientèle d’affaires et les sièges sociaux de Toronto, Calgary et Vancouver n’a pas le choix d’ouvrir des bureaux satellites dans chacune de ces métropoles économiques, et c’est ce que Heenan Blaikie a fait.

    Roy Heenan a quitté la direction du bureau en 2012, à 78 ans. Les problèmes ont commencé quand la direction de Toronto et celle de Montréal sont entrées en conflit.

    J’aurais pu intégrer ce bureau, dans le temps. Bien avant Trudeau, Chrétien, Johnson et Bastarache; ça ne m’intéressait pas vraiment de desservir une clientèle d’affaires. Ni surtout de pratiquer dans un bureau de Montréal, dont la réputation collective, c’est de sortir tout le jus disponible de ses artisans.

    J’avais préféré l’atmosphère plus détendu des bureaux de province, où les patrons n’exigent pas que tu factures un minimum de 40 heures par semaine, en plus du travail non facturable qui consiste notamment à former la relève et à maintenir ses connaissances à jour. Et ça, c’est sans compter toutes ces heures qu’un avocat consciencieux va vouloir consacrer à un dossier sans pour autant que ces heures lui soient facturées.

    J’avais fait un bon choix… mais je pense que j’aurais pu me plaire chez Johnston Heenan Blaikie à l’époque et pour quelques dizaines d’années à venir.

    À l’époque la firme était plus préoccupée par le maintien d’un environnement de travail agréable que par l’obtention de revenus toujours plus élevés, souligne M.Heenan.

    Selon lui, Heenan Blaikie était l’une des firmes où l’ambiance de travail était la plus agréable, avant que tout ne bascule il y a environ un an et demi.

    J’y aurais sans doute maintenu des allégeances plus conservatrices. J’y serais probablement devenu multi-millionnaire. Mais j’ai été heureux là où je me suis trouvé, et ça me suffit largement.

  3. @ PAPITIBI ,

    Monsieur Papitibi , je viens de taper Monty Coulombe et Heenan Blaikie.
    Je n’y ai rien compris , mais cela me semble la même affaire.

    Je viens de prendre ceci , sur les & du Québec ,
    Colle = >

    J’ai aimé lire votre article, je m’aperçois qu’il touche une fibre profonde en moi. Chaque peuple a ses côtés positif et négatif, nous avons été souvent étiquetés comme un peuple soumis, il faut dire que les conditions souvent l’exigeaient, mais le vrai Québécois est un Coureur des bois, signifiant un désir fou de liberté, et de ne pas être contrôlé. De gens fiers, susceptibles souvent, mais ainsi ils sont à leur meilleur.

    Merci pour cet article.

    Carolle Anne Dessureault

    Répondre ↓

    avatarLe 18 janvier 2014 à 22 h 58 min, Andre lefebvre a dit :

    Merci Carolle Anne; c’est aussi de cette façon que je perçois les Québécois.

    Amicalement

    André Lefebvre

    Papi , je ne suis tellement pas rapide , que je m’y perd sur le Web , mais une chose que je puis vous dire , c’est que l’on retente la passe de 2009 à mon endroit.

    Dire que cela se passe au Québec refaire ce « MONDE » et uniquement avec des mots qui « TUENT ».
    Jean-Marie De Serre.
    Et… vous en pensez quoi?

    Je pense que je dois dire ici , la demi-heure passé à ma Municipalité.

    J’avais rendez-vous avec Monsieur Le Maire et ses conseillers , il ne manquait que Méo et Guillaume.

    Comment dire en un mot ! Yes . Sacrament , Madame Forestier a(peut-être) trouvé que j’étais mal engueulé , mais c’est moi , j’aime bien faire allusion aux saints.

    Je ne puis que dire aussi que le changement et refaire le  »MONDE » , cela commence au village.

    La Planète , Tchechez-ben Tingwick.
    Jean-Marie De Serre.

  4. @ Proulx

    Je suis sûr que tu seras comblé d’apprendre que pendant qu’il est à Sotchi, Marcel Aubut continue de s’occuper de ses « enfants » de l’ex cabinet Heenan Blaikie, ces avocrasses corpo-fascistes que tu aimes bien dénoncer sans savoir de quoi tu parles…

    Des 35 professionnels de la « succursale » Heenan Blaikie de Québec, 22 passent chez BCF (un petit bureau de 200 avocats), où ton ami Marcel devient drette là vice-président du C.A. du cabinet. BCF en ramasse aussi quelques-uns à Montréal.
    http://www.droit-inc.com/article11994-Sauves-par-Aubut?

    Youppi, un bureau d’avocrasses corpo-fascistes qui disparaît, avais-tu clâmé du haut de tes trois pommes (trois petits pois?).

    La nature a horreur du vide… mais ça, peut-être que t’es pas encore assez mature pour le comprendre.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s