4 commentaires sur “Duchesneau… ou les secrets de la crochitude

  1. Gagnon a toujours eu une mémoire sélective anyway

    Les banques aux States ont été déréglementées en masse et qu’est il arrive en 2008?

    Et si la privatisation coutais moins cher comment expliquer que les soins de sante aux States coutent plus cher qu’ici et assure pas tout le monde?

  2. S’il y a bien une leçon à sortir de ce rapport, c’est bien celle-là. La preuve parfaite que trop amincir l’État peut être très néfaste.

    C’est une preuve de plus que le néolibéralisme nous mène à la folie. C’est bien pour cela que les dretteux n’en prendront pas acte.

    J’ignore ce que ça va prendre pour que certains comprennent, j’en déduis que les dretteux résistent plus fortement aux faits que ce que j’avais imaginé.

  3. @Koval

    Merci (19h43).
    Pour ce qui est du 19h42, tu as bien saisi l’angle sous lequel j’ai voulu aborder le rapport de Jacques Duchesneau.

    Les leçons à en tirer – sur le plan de l’organisation – sont nombreuses. Mais c’est en pensant aux zamis libârtariens que j’ai fait le synopsis de ce billet.
    For what it’s worth; je sais qu’ils ne savent pas lire…

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s