16 commentaires sur “Chiheb Esseghaier, chaînon manquant entre l’islam obtus et les Citoéyins souverains: mon Coran est plus fort que ton Code criminel!

  1. Je me demande pourquoi, dès le départ, les autorités ont mentionné qu’il avait reçu de l’aide d’individus liés à al Quaida en Iran (??) Dans des articles sur le web on localise ces associés à al Quaïda le long de la frontière entre l’Afghanistan et l’Iran, ce qui n’est pas la même chose que de dire qu’ils sont établis en Iran!

    Je ne connais pas suffisamment la situation iranienne pour accepter le fait que des cellules d’al Quaïda puissent opérer dans le pays, mais ça me semble douteux, même à la frontière est.

    De toutes façons, ce détail a été divulgué de manière à créer un lien dans l’esprit des gens entre cette affaire et le régime iranien, et ça n’a pas été corrigé jusqu’à maintenant malgré le démenti formel du gouvernement iranien.

    Et maintenant que le supposé complot de ce Chiheb Esseghaier a été éventré, que la justice suive son cours. Mais ça devient insupportable que des politiciens ou des bien-pensants dans nos médias montent le ton et viennent nous dire qu’il n’est pas approprié en ce moment de parler des attaques de drones dans les pays arabes, de la guerre éternelle au terrorisme qui plus que tout favorise le radicalisme des populations, et de la situation en Palestine. C’est trop facile de soutenir que le problème réside exclusivement dans l’islam, et surtout ça fait l’affaire de trop de gens que moi je ne trust pas…

    What radicals had previously failed to achieve in my village, one drone strike accomplished in an instant: there is now an intense anger and growing hatred of America
    http://www.independent.co.uk/news/world/americas/yemeni-man-brings-the-horror-of-drone-strikes-home-to-us-senate-8586860.html

  2. Si Al-Quaida est en Iran, ils vont surement un jour, si l’économie et la société tombent en crise comme certains signes le montre, saper et attaquer le pouvoir shi’ite (la haine qui existe entre certains des deux cotés est profonde, plus que les gens le pense)… Et les rares Zoroastriens par exemple surement vont gouter. 😦

    On l’oubli souvent, mais les premières victimes des islamistes sont souvent d’autres musulmans, comme au Pakistan.

    À noter aussi, il y a de rare cas d’actions anti-musulmans; il y en a eu en Liban, la Tchétechenie (quoi que c’était aussi plus du nationalisme et anti-colonialisme) et en Birmanie, où une minorité musulmane qui viens du Banglandesh je crois subis de vrais pogroms.

  3. J’ai lu ceci aujourd’hui.

    « Dire qu’Al-Qaïda opère désormais dans le pays des ayatollahs (Iran), c’est affirmer que le cartel colombien de Medellín contrôle le trafic de la drogue en Italie. »

    Source: http://journalmetro.com/opinions/autrement-dit/298695/al-qaida-101/

    Alors Spritzer, quand vous dites: « ce détail a été divulgué de manière à créer un lien dans l’esprit des gens entre cette affaire et le régime iranien », je suis d’accord. Je ne suis pas adepte des théories du complot, mais le gouvernement Harper est tellement « noir ou blanc » et les nuances sont tellement absentes de son raisonnement que ce rapprochement ne peut être que voulu et calculé.

  4. En lien avec les prétentions du gouvernement Harper, le journal Le Monde a publié ce jeudi un point de vue intéressant sur les relations entre l’iran (un régime chiite) et Al Quaeda (d’obédience sunnite): http://www.lemonde.fr/international/article/2013/04/25/les-liens-complexes-entre-al-qaida-et-l-iran_3165720_3210.html

    L’Iran n’assiste pas vraiment Al-Qaida, leur relation est complexe. Les deux sont historiquement alliés dans leur lutte contre l’Occident depuis 2001. L’Iran est devenu un territoire de transit pour nombre de combattants djihadistes en route ou de retour d’Afghanistan. […]

    Les autorités iraniennes ont toujours soufflé le chaud et le froid, jouant des laisser-passer et des expulsions de combattants liés à Al-Qaida selon ses intérêts.

    […] Al-Qaida a intérêt à ménager les autorités iraniennes car l’Iran peut jouer le rôle de plaque tournante pour ses activités et le transit de personnes et d’armes.

    L’Iran, de son côté, n’a jamais hésité à arrêter des combattants djihadistes et même des membres de la famille de Oussama Ben Laden. Le Koweïtien Suleiman Abou Gaith, un des porte-paroles d’Al-Qaida, a été arrêté en Iran et y est resté plus de dix ans en résidence surveillée, avant d’être expulsé.

  5. @Papitibi

    Si c’est la vérité, dans ce cas je m’excuse auprès des sbires qui nous gouvernent pour avoir douté de leur « bonne foi ». Toutes ces histoires de terrorisme sont tellement tordues que rien ne doit nous étonner. N’empêche que la clique de Harper a du avoir une jouissance en apprenant que l’Iran pouvait être impliqué d’une façon ou d’une autre.

  6. @Spritzer 13:11

    Ouin… mais je doute de la capacité des services de renseignements canadiens de bien connaître ce qui se passe en Iran.

    Et de un, les rapports diplomatiques ont été rompus sous Harper.
    Et de deux, ce gouvernement ne fait pas confiance aux sciences molles. Or ce ne sont pas les techniciens en physique nucléaire qui font les meilleures analyses de lsa mouvance islamiste, mais les molleux. Comme dans « science-molleux… ».

    Et de trois, plus ce gouvernement mettra la hache dans sa fonction publique et moins elle pourra lui faire rapport de la situation. C’est vrai que des agences privées pourraient le faire; pourquoi pas Equifax, tiens… 😉

  7. @ papitibi et spritzer 26 avril

    Il y a les préjugés dont se sert le gouvernement lesquels ont une crédibilité très forte au près d’une partie des élus.

    Oui, les conservateurs du FarWess ont dû avoir un terrible orgasme en apprenant qu’il était question d’Al-Qaida dans deux phrases contiguës.

    Quand on se cherche à tout prix une raison, le raisonnable n’a aucune espèce d’importance.

  8. En vrac:

    Le gouvernement canadien et ses services de renseignements, semblent selon toute vraisemblance, avoir déjoués un complot. Ce qui ne s’est probablement pas fait par leurs seuls talents. Autrement dit, leurs alliés ont dû jouer un rôle tonique qui aura avivé leur perspicacité tout autant que leur rigueur… Quant à lui le gouvernement Harper, succursale idéologique des USA en matière de perspective et en ce qui a trait à l’islam, continue comme toujours à faire dans les nuances…

    Comme Papi l’a bien démontré, M. Esseghaier s’est peinturé dans un coin d’une manière telle qu’il s’est presque condamné lui-même. Il a beau jeu de ne pas reconnaître nos lois, malgré tout, c’est bien selon ces dernières qu’il sera jugé et probablement condamné. Reconnues ou non, celles-ci le mèneront probablement en prison pour un bon bout de temps… Par ailleurs, j’avoue être surpris que le Canada puisse bel et bien être la cible d’attentats. En terminant, je m’inquiète un brin de ces musulmans fréquentant une mosquée de NDG qui blâmaient les médias et leur couverture plutôt que de vivement dénoncer l’Islam radical et le complot terroriste qui avaient menés ces médias sur le parvis de la dite mosquée en premier lieu…

    En conclusion, mon malaise origine surtout du fait que les musulmans peinent, il me semble, à faire front commun pour dénoncer ce radicalisme qui semble faire sa niche chez-nous. De la même manière que je déplore toujours l’absence d’un discours consensuel de la communauté anglophone qui condamnerait vivement les actes perpétrés par le concitoyen Bain le 4 septembre dernier au Métropolis. L’idée étant pour moi que certaines actions gagnent à être condamnées par les communautés concernées lorsqu’elles surviennent; la dissociation, la condamnation, la dénonciation vigoureuse et en bloc par celle-ci ayant pour double effet de décourager la répétition de telles actions, tout en rassurant l’ensemble des citoyens sur leur bonne volonté.

  9. @Objecteur Conscient

    « En conclusion, mon malaise origine surtout du fait que les musulmans peinent, il me semble, à faire front commun pour dénoncer ce radicalisme qui semble faire sa niche chez-nous. »

    Il y a pourtant eu une réaction sans ambiguïté de gens en autorité au niveau national.
    http://www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2013/04/23/002-conseil-canadien-sur-les-relations-americano-islamiques-attentat-suspects.shtml

    Quant aux fidèles de la mosquée de Côte-des-Neiges, leurs réactions effarouchées devant l’attroupement de journalistes me paraissent normales dans les circonstances. Rien ne m’indique que dans un autre contexte, sans six journalistes et 3 caméras braquées sur eux, 99% de ces gens et sans doute plus, condamneraient l’extrémisme, le radicalisme, l’islamisme.
    http://actualites.sympatico.ca/non-classes/complot-terroriste-une-mosquee-de-cote-des-neiges-frequentee-par-chiehb-esseghaier-a-attire-lattention-des-medias

  10. @Objecteur Conscient

    Avocat du diable; ca sert à quoi si dans la tête de plusieurs, l’Islam et les musulmans sont ‘problématiques’ et-ou que certains médias spinnent constament dessus?

    Damned if you do, damned if you don’t…

  11. Ma dernière phrase est très mal tournée.

    « Rien ne m’indique que dans un autre contexte, sans six journalistes et 3 caméras braquées sur eux, il n’y aurait pas 99% de ces gens et sans doute plus qui condamneraient l’extrémisme etc. »

    @Ubbergeek

    Est-ce qu’il faut demander aux musulmans qu’ils descendent à 20 000 dans les rues de Montréal ou Toronto pour dénoncer ces actes pour prouver leur bonne foi? Remarquez qu’ils pourraient le faire, mais si moi j’étais musulman, je demanderais qu’à ma manif se joignent des juifs qui dénonceraient les iniquités des Israéliens envers les Palestiniens, et des chrétiens qui dénonceraient les opérations meurtrières des Américains envers les civiles au Pakistan, en Afghanistan, au Yémen.

    Je suis certain qu’une telle manifestation tricolore serait un grand succès. 😉

  12. @spritzer

    Je sais, mais mon point est, ils font déjà des choses, et tout le monde s’en fout ou pensent les musulmans ‘un danger’, alors..

    Et vous savez alors ce que certains diraient dans une telle manif – par example, des juifs-isréaliens plus ‘liberal’ (US sense) progresistes… Certains les accusent d’ètre des ‘self hating jews’ et tout, ou on spine sur une alliance ‘rouges-verts’ (gauchisses-islamisses), alors.. what gives?

  13. @ spritzer

    – Il y a pourtant eu une réaction sans ambiguïté de gens en autorité au niveau national.
    http://www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2013/04/23/002-conseil-canadien-sur-les-relations-americano-islamiques-attentat-suspects.shtml – spritzer

    D’abord, merci pour les liens.

    L’ adresse de M. Ghardee, le DG du CAIR-CAN, est, en effet, sans ambiguïté. Une belle expression de la « bonne volonté » essentielle aux rapports que j’aimerais nous voir entretenir, les uns avec les autres, et dont j’évoquais l’importance à la fin de mon commentaire du 27 avril à 01h22.

    Une telle adresse, faite en Français, aurait aussi été appréciée. Le Conseil Canadien sur les relations américano islamiques (CAIR-CAN) aurait probablement pu trouver une personne s’adressant à leurs concitoyens de langue Française. Cela a-t-il été fait? Je l’ignore.

    Une visite sur le site du CAIR-CAN m’apprends, par contre, que son contenu n’est pas disponible en Français.

    Résumons, un modèle de gestion d’image et de bonne volonté, à la fois inspirant et efficace. prompt selon moi à entretenir et/ou établir le dialogue entre les communautés. Que le CAIR-CAN aurait vraiment eu intérêt à exprimer en Anglais tout autant qu’en Français.

    Par ailleurs, ce type d’adresse, fait par une association musulmane québécoise, m’aurait bien fait plaisir.

    En ce qui a trait à la mosquée de NDG, je ne vois pas les choses de la même manière que vous.
    Par exemple, le propriétaire de l’immeuble, prompt à rappeler aux journalistes le principe de la « présomption d’innocence » est peu enclin, me semble-t-l, à reconnaître l’importance de leur rôle dans l’état de droit. Il me semble confondre le jaunisme, le sensationnalisme avec la quête d’information rattachée à un fait, fut-il circonstanciel. Un individu qui a été arrêté et qui est suspecté d’avoir fomenté un attentat terroriste au canada et avant déjà fréquenté le temple X, si c’est un fait avéré, on envoie des gens sur place pour prendre le pouls des coreligionnaires du suspect; moi ça me va. Si les questions sont précises, non-dirigées et faites sans procès d’intention on est dans la collecte de faits servant à faire tourner la roue de l’information…

    Comprendre le rôle des médias et savoir composer avec eux est utile et avisé.

    Pour un, le CAIR-CAN semble l’avoir bien réalisé.

    Cordialement,

  14. @ The Ubbergeek

    – Avocat du diable; ca sert à quoi si dans la tête de plusieurs, l’Islam et les musulmans sont ‘problématiques’ et-ou que certains médias spinnent constament dessus?

    Damned if you do, damned if you don’t… – The Ubbergeek

    Je ne suis pas sûr de saisir le sens de ce que vous dîtes.

    Dîtes-vous que les préjugés ne peuvent être déjoués?

    Si c’est le cas, je m’inscris en faux. Ainsi, si je crois qu’il est difficile de surmonter nos préjugés, c’est néanmoins possible. Honnêtement, spéculer sur ce qui peut se passer dans: « la tête de plusieurs », me semble relever du même procédé que celui que vous dénoncer.

    Vous le dénoncer n’est-ce pas?

    Si, « certains médias (…) spinnent constamment dessus » en parlant des musulmans, ne serait-il pas sage de rappeler qu’il y en a qui font contre-poids à leur vision réductrice et xénophobe.

    Les nuances ont leur place, elles permettent de comprendre et évitent les raccourcis intellectuels et enrayent les préjugés.

    Le découragement, le cynisme ont certes leur raison d’être. Mais après un certain temps ils nous empêchent d’avancer.

    Votre conclusion, me semble être teintée de résignation, votre  » Damned if you do, damned if you dont… « . m’apparaît davantage être une abdication commode, un état-des-lieux fataliste, en ce qui a trait à nos relations interculturelles.

    Mais, je peux me tromper.

    L’argument voulant que  » Quoi que l’on fasse, rien n’y change jamais rien  » me semble faible. Je le vois même agir comme un continuum de nos préjugés… En effet, pourquoi faire l’effort de changer, d’agir, de penser différemment puisque rien ne change jamais…

    Mon rapport au monde à moi il est perfectible, il n’est pas figé. L’inverse me serait tout simplement insupportable.

    Salutations,

  15. @Objecteur Conscient

    Vous avez raison pour la version manquante en français, mais il n’y a là rien de surprenant. Maintenant est-ce qu’il aurait fallu qu’une association musulmane québecoise quelconque – je ne les connais pas – fasse une déclaration dans le même sens? Je ne sais pas.

    Ce que je vois d’eux, les musulmans au Canada et particulièrement au Québec, c’est que ce sont des gens discrets qu’on entend rarement se plaindre. Contrairement à d’autres groupes qui sont mieux organisés et qui ne laissent rien passer qui ne fait leur affaire sans protester et se faire entendre d’une façon organisée et efficace, les musulmans eux, et c’est ma perception, sont plutôt low profile et acceptent, dans le climat de l’après 9/11, plus que leur part de propos malveillants et de situations discriminantes.

    On ne les a pas non plus beaucoup entendu se plaindre il me semble quand l’Irak de leurs coreligionnaires a été détruite sous de faux prétextes, ni actuellement quand des bavures de l’armée américaine avec leurs robots dans le ciel déciment des familles entières et font régner la terreur en terre musulmane. Ils seraient mal vus je pense par une partie de la population de s’insurger, avec raison, contre ces barbaries, alors ils se taisent.

    Mais dès qu’un cinglé de musulman pose un geste comme celui d’Essaghaier, on leur demande alors de s’avancer, de s’expliquer, de se justifier et presque de s’excuser. Pour rassurer la population semble-t-il, mais moi je trouve pathétique de les entendre répéter chaque fois – même si ça n’arrive pas souvent – que l’Islam est une religion de paix, et qu’ils condamnent l’extrémisme etc. etc. comme si les talibans étaient à l’oeuvre au Canada!

    C’est ma perception de la situation Objecteur Conscient, mais je suis conscient qu’il est bien possible que je me goure sur certains points. 😉

    Amicalement

  16. @ Spritzer

    D’abord, il est plaisant d’échanger avec vous, le fond, comme la forme, fort importante à l’écrit par ailleurs, rendent la discussion vraiment agréable. Je tenais à le souligner.

    Vous soulevez des points intéressants lorsque vous évoquez; la discrétion de la communauté musulmane et comment ils subissent  » (…) plus que leur part de propos malveillants et de situations discriminantes.  » ou comment, ils ne déchirent pas leur chemise à chaque impair commis à leur endroit, contrairement à d’autres qui ne laissent rien passer…

    Observations partagées et découlant probablement de l’après 11 septembre 2001, tout autant, à mon avis, que d’une culture où la pudeur et la discrétion ont grande valeur.

    Les drones, les dommages collatéraux, l’intolérance entretenue par certains a de quoi désoler en effet, surtout quand elle prends la vie d’innocents. Par ailleurs, ma blonde et moi étions de ceux qui ont marché par une journée glaciale de l’hiver 2003 pour dénoncer l’intervention américaine en Irak. Sur ce point j’ajouterai que j’ai rarement été aussi fier d’être Montréalais que ce jour là…

    Bref, peut-être est-il déraisonnable d’attendre un désaveu de la part de la communauté musulmane, puisqu’il leur fait injustement porter le fardeau de la preuve d’un implicite dont nous ne devrions pas les accabler. Point sur lequel je vous donne raison.

    Amicalement

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s